header-secondaires
header-home
header-mobile-2
bouton-emission
Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Instagram 

Entre toi pis moi

Agro-Astuces

episode10-note

Cette année, grâce aux systèmes d’Agrinovation que j’ai mis en place, mon jardin fut un succès. C’est-à-dire que le jardin a bien produit, mais tout n’est pas rose dans le potager de Patrick. De pair avec l’arrivée du premier gel, je vous partage mes observations notées lors de la saison de croissance 2015.


Rang de haricots

Mes haricots ont mal commencé. Comme le mois de juin a été excessivement humide et qu’en plus, mon système d’irrigation irriguait, mes haricots ont pourris au lieu de pousser. J’ai dû semer une deuxième fois, ce qui a retardé ma production d’au moins deux semaines. L’année prochaine, je ferai comme l’année dernière, je vais laisser mes haricots en paix. Ils semblent mieux produire lorsque je ne m’en mêle pas.


Rang de piments

Avec le paillis de plastique noir et le système d'irrigation, les piments ont bien poussé. La plupart ont atteint la maturité avant le gel. J’aurais dû ériger une mini-serre au-dessus du rang plus tôt afin d’accélérer le processus. Les piments adorent la chaleur et l’humidité; la mini-serre est donc un succès assuré. Les aubergines qui partageaient le rang des piments en auraient aussi profité. Cette année, elles ont produit de belles fleurs en fin de saison... sans plus.


Rangs de tomates

Mes tomates ont souffert pendant cette saison de croissance frustrante. Juin et juillet ont été des mois trempes et froids. La météo a tout retardé. Mes tomates n’ont donc pas eu la chance d’atteindre la maturité avant les premiers gels. J’ai eu des tomates, c’est sûr. Mais j’en aurais eu tellement plus si l’été avait été moins chaotique. Chose certaine, les paillis de plastique noir et le système d’irrigation m’ont été d’un grand secours.


Rangs de concombres

Mes semis de concombres étaient faibles dès le début et plusieurs n’ont pas survécu lorsqu’ils ont été transplantés. J’ai découvert que les concombres à cornichons de la variété National Pickling, sont résilients. Il ne me restait plus qu’une seule plante de concombres à trancher et comme j’avais une entente d’échange de récoltes avec le voisin, la moitié des concombres lui étaient destinés. Heureusement que le voisin en mange très peu. Ce n’est pas la fin du monde. Les cochons ont adoré !


Rang de pois

Comme toutes légumineuses, les pois fixent l’azote dans le sol. Les pois peuvent être plantés dès le début avril pour une récolte en juin. La platebande est donc prête à accueillir la prochaine plante qui saura bénéficier du nitrogène laissé par les pois. Je n’ai pas pu profiter de ce plan de rotation, car j’ai seulement planté mon jardin au début juin. Les pois ont poussé, mais ils n’étaient pas aussi sucrés qu’à l’habitude. La leçon : il y a une raison pour laquelle les légumes de printemps et d’automne sont des légumes de printemps et d’automne.


Rang de laitues

André, mon voisin, ne mange pas beaucoup de laitue. J’en avais donc trop. De plus, la laitue est difficile à transporter. Afin de la récolter, je devais me souvenir d’apporter une glacière avec une poche de glace et un sac en plastique pour le transport. Bien que sa fraicheur fait en sorte qu’elle se conserve suffisamment longtemps au réfrigérateur, elle est meilleure fraichement coupée. Je pense donc planter la laitue plus près de chez moi dans le futur, leçon que j’avais pourtant apprise l’an dernier avec les fines herbes.


Rang de capucines

J’ai planté tout un rang de capucines. Est-ce excessif ? Oui. Même si j’aime manger les fleurs et les feuilles, même si les graines immatures peuvent être transformées en excellentes câpres, même si les plantes sont super belles, 14 m de capucines c’est exagéré. J’ai maintenant plusieurs graines que je pourrai utiliser à l’avenir... peut-être dans une platebande de fleurs au lieu d’une platebande de légumes.


Rang de cucurbitacées

Je n’ai pas eu de melon d’eau, mais j’ai eu de très délicieux cantaloups de la variété Minnesota Midget. Malgré le fait qu’un raton-laveur est venu m’en voler, je ne regrette pas mon coup. Au bout du rang j’avais des courges buttercup (Uncle David’s Dakota Dessert) et des courgettes. Ceux-ci ont bien produit. Mystérieusement, les courgettes au bout d’un des rangs de tomates ont mieux réussi que les autres. Quel a été le facteur déterminant? Le soleil? Les insectes? Le vent?


Jardins à André

Chez André, il y avait des carottes, des betteraves, des oignons, des patates, des haricots secs et du maïs destiné à la production de farine. Les carottes et les betteraves ont été plantées trop tôt, ce qui a fait en sorte qu’elles étaient prêtes bien avant le temps de la mise en conserve. On les a mangées fraiches. Les autres légumes, par contre, ont très bien produit et nous avons pu les mettre en conserve dans la cave froide chez André. Nous aurons donc suffisamment de bouffe pour l’hiver... surtout lorsque les animaux seront abattus.

Qui est Pat?

Pat
Je suis amateur fermier, gourmet autodidacte, locavore avec un penchant pour l'absurde et depuis peu, Agrofou ! Mon défi : subvenir aux besoins alimentaires de ma petite famille tout en restant fidèle à mes principes. J'me lance !

Ligne du Temps

La chronologie de l’aventure de Patrick en un coup d’œil !  Bonne découverte !

ligne-du-temps
» Naviguez la ligne du temps

La communauté #AGROFOLIE

Partagez vos expériences et vos aventures avec la communauté Web d'Agrofolie en utilisant le mot-clic #AGROFOLIE dans les réseaux sociaux!
Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Instagram Vine

Instagram

Patrick Thibeault vit le rêve de plusieurs qui désirent cultiver leurs propres aliments; il se lance dans une expérience d'autosuffisance alimentaire. Comme Patrick n'est pas agriculteur et n'a jamais pratiqué l'élevage, il a recours à des gens connaissant qui le guide dans ses essais et erreurs. La série documentaire Agrofolie le suit dans son aventure.
Agrofolie, c'est prendre la clé des champs et se mériter une liberté avec un dur labeur.

Nous joindre

Les Productions MOZUS
45 Norwood, Moncton, NB
Canada E1C 6L8
506-382-1116
agrofolie@mozus.ca
www.mozus.ca
logo fmc logo unis logo mozus